mercredi 1 mai 2013

Test Garmin Forerunner 610




Cela fait maintenant 2 ans que j'utilise la montre GPS Garmin Forerunner 610 et il temps d'en tirer un bilan. Je vais aussi évoquer les autres modèles de la gamme Garmin afin de voir les points suivants :
  • Quel usage
  • Fonctions utiles et inutiles
  • Quelle montre choisir?
J'ai eu successivement plusieurs montres de la gamme Garmin depuis que les montres de sport avec GPS intégré sont arrivées sur le marché : Forerunner 305 (très bien mais très grosse), la 405 (la plus mauvaise de la série à cause de son cadran tactile très peu pratique, même si pour le reste la montre est bien) et enfin la 610. J'ai aussi eu l'occasion de tester pendant 15 jours la 310xt et la 910xt que je comparerai à la 610.

Ma pratique sportive s'articule essentiellement autour de la course à pied, mais je fais aussi du vélo (auquel j'ai installé le capteur de cadence GSC 10) et très rarement de la natation. C'est pourquoi la 610 me convient car elle me permet d'avoir toutes les données pour les deux premières disciplines nommées ci-dessus.

Je ne vais pas faire un essai détaillé de la montre, pour cela je vous renvoie vers "la bible" des tests de montres de sports, le blog de DCRainmaker, un acharné du test qui détaille la moindre fonction des montres qu'il essaie. Vous ne trouverez pas mieux sur le web.


  • Quel usage?
Après 2 ans d'utilisation la montre a peu de défaut. Pour la course à pied elle possède toutes les fonctions basiques et avancées dont vous aurez besoin :
  • un nombre énorme de champs de données (4 par écran, Vitesse FC, Allure...) que vous pouvez afficher et personnaliser sur plusieurs écrans (5 maxi et dédiés au sport pratiqué)
  • programmation d’entraînements en allant du plus simple (intervalles comme 30"-30") ou plus avancé tel qu'un pyramidal (400-800-1000-800-400). A noter que vous pouvez choisir dans la programmation le temps ou la distance des intervalles, et inclure ou pas l'échauffement et la récupération. Important : vous pouvez programmer vos séances depuis la montre ou depuis le logiciel Garmin Training Center fourni avec la montre.
  • écran tactile vraiment performant
  • alerte par son ou vibration (le top)
Je n'ai pas cité toutes les fonctions mais elle est complète. Pour courir la montre se fait discrète, et alors que le cadran tactile de la 405 était une misère, l'écran de la 610 est parfait car il fonctionne par tout temps et même avec des gants. Il réagit aussi bien grâce à un effleurement qu'en exerçant une petite pression. Autrement dit lorsque vous courez vous n'avez qu'à tapoter l'écran pour changer l'affichage, les boutons ne servant qu'à démarrer/terminer la séance et démarrer entrainement. Vraiment pratique et fonctionnel lorsque vous courrez, un peu moins lorsque vous devez programmer la montre car la taille de l'écran et des caractères provoquent parfois de fausses manipulations, mais rien de bien grave.

Avec 4 champs de données à l'écran l'affichage se fait assez petit, donc si votre vision n'est pas excellente il vaut mieux s'arrêter à 3.

En utilisation vélo, là encore aucun souci. Il suffit de changer le sport dans le menu et vous aurez les champs de données qui passeront automatiquement en mode vélo (vitesse, cadence...). Je garde la montre au poignet mais vous pouvez aussi la fixer grâce au support vélo Garmin (non fourni). Les remarques sont les même que pour la course à pied.

Enfin inutile de prévoir la montre en piscine, elle n'est pas étanche. Elle supporte sans problème la pluie et un rinçage sous le robinet mais c'est tout.

  • Fonctions utiles et inutiles

Ce que je n'utilise jamais ce sont les fonctions Virtual Trainer et Virtual Racer. L'une vous permettant de voir un petit bonhomme courir sur la montre et qui vous indique si vous êtes en avance ou en retard sur votre objectif. Par exemple si je décide de faire 5km en 20', il suffit de programmer la montre et de démarrer votre séance, la montre se chargeant de vous indiquer votre progression par rapport à votre objectif. Cette fonction est néanmoins intéressante mais je ne m'en sert pas. L'autre fonction vous permet de charger un parcours que vous avez déjà effectué et d'essayer de battre votre chrono, je la trouve moins judicieuse et vous oblige à refaire exactement le même parcours en sachant que la précision de la montre peut entraîner une légère différence de distance.

Au chapitre des fonctions utiles, il y a tous les paramètres d'entraînement :
  • affichage FC, distance, temps...
  • programmation infinie des entraînements, que vous pouvez effectuer par distance, temps, intervalles simples, pyramidal, variations (1000-500-100-500 par exemple), choisir le temps pour l'intervalle de travail et la distance pour la récupération (et vice-versa, ou les 2 en temps ou distance)
  • tour automatique : si vous choisissez Auto Lap = 1km la montre vous avertira tous les kilomètres de votre temps sur le dernier kilomètre parcouru
  • ANT+ : c'est une technologie intégrée à la montre qui vous permet de relier n'importe quel accessoire utilisant cette technologie (ceinture cardiaque, capteur cadence, accéléromètre...) y compris des marques autres que Garmin (à l'heure actuelle il y a Timex, Bryton, Polar n'ayant pas choisi cette voie)
L'atout de cette montre est sans contexte la simplicité d'utilisation mixée avec l'étendue des fonctions et une possibilité de programmation sans faille.

  • Quelle montre choisir?
De gauche à droite : 210 - 310xt - 610 - 910xt


J'ai volontairement choisi de ne montrer aujourd'hui que les montres Garmin, car je parlerai des autres modèles Polar, Timex, Suunto et Bryton dans un prochain message. 

Il manque également 3 modèles actuels de la gamme : la 10, la 110 et la Fenix. Les deux premières montres s'adressent aux coureurs occasionnels et surtout ceux qui veulent simplement connaître des indications basiques telles que la vitesse, la distance et le temps. Vraiment idéales pour ça, elles rebuteront les autres pour leurs manques de fonctions avancées et de personnalisation. La Fenix s'adresse surtout aux personnes qui font du Trail avec son baromètre et altimètre intégrés, c'est une concurrente de la Suunto Ambit.

Reste donc 4 modèles aux prix bien différents : la 210, 310xt, 610 et 910xt.

.La 210 est réservée aux coureurs. Elle permet de programmer des séances d'intervalles simples, a Virtual Racer et Trainer. En revanche pas de possibilité de capteur de vélo, pas de personnalisation d'écran possible et pas d'écran tactile. Cette montre est une concurrente de la RC3 GPS de chez Polar. Son prix officiel est de 229€ avec Cardiofréquencemètre.
.La 310xt était la remplaçante de la 305. Par rapport à la 610 elle offre la possibilité de pratiquer la natation et un mode multisport pour le triathlon, incluant les transitions. ¨Pour le reste, elle est quasiment identique à la 610 au niveau des fonctions, mais elle reste plus encombrante et plus...voyante! Son prix officiel est de 229€ avec Cardiofréquencemètre, soit le même que la 210, hum tentant non?
.Enfin la 910xt est la remplaçante de la 310xt, c'est fou non??? La différence : un design épuré et très classe et un altimètre intégré qui vous donne l'altitude, les autres montre l'indiquant via le GPS. Pour l'avoir testé les données sont parfois hasardeuses l'altitude via le GPS est suffisant. Pour les autres fonctions c'est quasi identique aux 610 et 310xt. Son prix officiel est de 449€ avec Cardiofréquencemètre.

.La 610 : Son prix officiel est de 349€ avec Cardiofréquencemètre.

En ce qui concerne la fiabilité de la mesure GPS, j'ai couru avec la 610 et la 310xt en même temps, et la 610 et la 910xt en même temps. J'ai remarqué en 2 ans que la 610 avait une marge d'erreur d'1%, car sur les 10km mesurés que j'ai pu faire la montre affichait systématiquement 10,090km ou 10,100km. Cela représente selon votre allure 1" à 3" au kilomètre. Lorsque j'ai fait les expériences avec les 2 montres, que cela soit la 310xt ou bien la 910xt, le kilométrage était un peu supérieur. Cela représente environ 1 ou 2% de plus que la 610, soit au final 2-3% d'erreur ce qui est très correct. Au départ je me suis dit que peut-être la 610 "décrochait" du signal GPS dans les sous bois, j'ai donc fait le test du lac de Tours. Avec la 610 je parcours 2,330km et avec les autres 2,350km, soit 20m de différence.

Mais ce qu'il faut retenir c'est que cette marge d'erreur est constante d'une séance à l'autre, donc vous pourrez quel que soit le modèle visualiser votre progression au travers des données fournies par votre GPS.

  • Conclusion

Si vous pratiquez uniquement la course à pied et que parfois vous faites du fractionné, prenez la 210, car plus légère et plus simple. Si vous pratiquez en plus du vélo, le choix se porte entre la 610 et la 310xt car son pris a chuté, mais si vous n'êtes pas triathlète prenez la 610, c'est mon choix. Quand à la 910xt elle est réservée aux triathlètes de par son mode mulitsport et son étanchéité, et même si elle surpasse la 310xt au niveau du design et de l'ergonomie son prix en rebutera plus d'un!

J’espère que ce petit comparatif vous aura plu, mais attention surprise (!!) je dois bientôt tester la Bryton Cardio 60 qui se place en concurrente directe avec la 910xt, avec un prix de 249€!!! Promis je vous propose le test sous 15 jours, entre temps je vous parlerai de la Polar RC3GPS, Timex Run Trainer et des modèles à venir!


2 commentaires:

  1. Merci pour tes commentaires, je ne regrette pas de l'avoir acheté! Maintenant y'a plus K.
    Le capteur GSC 10 cadence vitesse est il fiable et robuste pour mettre sur un VTT?

    Cordialement

    RépondreSupprimer
  2. Esta es realmente información muy útil que he encontrado a través de la búsqueda de la palabra clave rolex replique

    RépondreSupprimer