vendredi 21 juin 2013

Test Timex Run Trainer 2.0



Voici le test de la montre sport GPS Timex Run Trainer 2.0. Pour commencer je tiens à remercier François Barreau du magasin Athlé Running à Tours (bientôt Running Conseil) qui m'a mis à disposition la montre.
  • Caractéristiques:

- Affichage sélectionnable par l’utilisateur pour le GPS et les capteurs ANT+, allure, distance, temps écoulé, élévation, fréquence cardiaque (En option), cadence de course, etc. 
- Utilisation du foot pod (En option) pour la cadence ou toutes les données de vitesse et de distance 

-15 entraînements mémorisables avec 100 laps par entraînement 
- 3 affichages pour les intervalles, choix sur 2 ou 3 lignes pour chacun 

- Enregistrement mains libres 
- Intervalles programmables avec 6 segments réglages des segments par distance, par temps ou mix des deux, 3 affichages pour les intervalles, choix sur 2 ou 3 lignes pour chacun .

- Alarmes visuelles, sonores ou par vibrations 
- Alarmes d’hydratation et de nutritions sonores ou par vibrations 
- Compte à rebours de récupération avec durée sélectionnable 
- Affichage disponible en 7 Langues pour les menus et les textes d’alerte : (Français, anglais, espagnol, portugais, italien, allemand, italien, néerlandais) 
- Etanche 50 m 

- Pour la gestion de la montre : Logiciel Device Agent pour PC et Mac 
- Pour la gestion en ligne des entraînements personnalisables : logiciel Ironman gratuit développé par TrainingPeaks, MapMyFitness.com et autres sites. 

- Autonomie : 8 heures en mode GPS continue, 3 semaines en mode veille. Arrêt automatique des capteurs à la fin de la session. 

- Ecran haute résolution. Affichage réversible négatif ou positif 


Prix : 275€ avec le cardio
  • Déballage et mise à jour
Aucune surprise en ouvrant la boîte, on y trouve : la montre, un câble USB, un cardiofréquencemétre et un guide de démarrage rapide. La montre est jolie et bien finie, les boutons répondent vraiment bien et le contact est agréable. Par contre, même si elle est plus légère que la première version celle-ci reste plus épaisse qu'une Polar RC3 GPS ou la Bryton Cardio 60 (voir test ici), mais de taille comparable à la Garmin 610, le poids en moins.

59g pour la Run Tainer 2.0

Les concurrentes


J'ai ensuite installé les logiciels sur le PC et à vrai dire ce fut un peu une galère! Tout d'abord il n'y a pas de site dédié en Français, ensuite la connexion avec le PC est un peu aléatoire. J'ai pourtant bien vérifié que tout était à jour mais un coup sur deux il faut soit débrancher/rebrancher la montre, soit fermer et ré-ouvrir le Timex Agent. Bien moins fluide que la concurrence avec lesquelles je n'ai rencontré aucune difficulté.

  • Paramétrage de la Montre
Le point positif de la Timex est que l'on peut paramétrer la montre soit directement depuis celle-ci, soit depuis le logiciel Timex.

Interface Timex

Malheureusement pour moi je n'ai jamais réussi à sauvegarder les paramètres en passant du PC vers la montre, le logiciel bloquant à 90% et me demandant de reconnecter le dispositif... Je me suis rabattu sur le paramétrage via la montre qui, lorsque je l'ai rebranché au PC, a bien reconnu les changements fait sur la montre. Le gars a été agacé...

Le logiciel se bloque

Tout débloque

Et finalement tout est à refaire

  • Alors que peut-on attendre de la montre? Presque tout, oui mais...

L'affichage est très bon, il se situe au niveau de Garmin, avec l'avantage de pouvoir changer la couleur de l'affichage. Les écritures sont fines et comme je l'ai signalé plus haut, les boutons sont très agréables à utiliser, ce qui est à souligner pour une montre étanche. Vous pouvez afficher 3 écrans en mode chrono + 3 en mode intervalle, avec au choix 2 ou 3 données. La navigation dans la montre ne pose presque pas de soucis, si ce n'est lors de l'utilisation celle-ci n'apparaît pas très logique.

Exemple : pour mon test j'ai programmé une séance de 30"30" avec 20 répétitions. J'ai programmé dans le mode intervalle mes 30"-30", mais sans possibilité d'y ajouter un échauffement et/ou une récupération. En fait vous pouvez programmer jusqu'à 6 six intervalles (choix distance ou temps) et les répéter à votre guise en choisissant à la fin le nombre de répétitions à effectuer (par exemple 600m-1'-400m-45"-200m-30", le tout x3), mais sans possibilité d'y ajouter d'autres séquences. J'y reviendrai dans le compte rendu de ma sortie.


Liste des champs de données disponibles

Pour le reste rien de spécial a signaler dans la section paramètre, c'est du classique.

  • Acquisition du signal GPS
Long la première fois, rapide ensuite, du même niveau que les concurrentes.

  • Connexion aux accessoires

La technologie Ant+ est vraiment pratique. Disponible sur la plupart des marques et des modèles(Garmin, Timex, Bryton, Suunto et certains smartphones, mais toujours pas Polar....), elle permet à l'utilisateur de connecter son cardiofréquencemètre, capteur de cadence et autres accessoires ANT+ avec toutes les montres dotées de cette technologie. Autrement dit je n'ai eu aucun mal à faire fonctionner ma ceinture cardiaque Garmin avec la Run Trainer 2.0. Dommage quand même que la montre ne gère pas un mode vélo indépendant et qu'il est impossible d'y joindre un capteur de cadence vélo, seul le footpod est proposé pour les séances en intérieur.
  • La séance


Et le vainqueur est....Bienvenue dans la Jungle!!!

Mais le vainqueur de quoi me direz-vous? Et bien du duel avec la Garmin 610 pardi (qui vient de me lâcher et de partir en voyage au SAV Garmin)!

Pour faire une séance de fractionné avec la Timex vous avez deux possibilités : soit vous programmez la montre avant de partir avec la séance que vous souhaitez faire (en l’occurrence 20x30"-30"), soit vous faites tout en manuel en appuyant sur le bouton lap (pratique sur piste).

Lors d'une séance programmée la plupart des montres proposent avant de partir de sélectionner la séance, d'appuyer sur le bouton "Start" pour démarrer et ensuite le bouton "Lap" pour exécuter vos fractions, et enfin de nouveau "Start ou Lap" pour finir l'entraînement. Ici c'est différent. En effet, il faut d'abord rentrer dans le menu, selectionner "Chrono" et démarrer votre séance. Lorsque vous voulez commencer votre fractionné, il faut retourner dans le menu, choisir "Intervalle" et les 20 x 30"-30" démarrent. Une fois ceux-ci terminés il faut de nouveau retourner sur "Chrono" pour afficher les données de votre séances (au passage le chrono ne s'arrête pas pendant la séquence d'intervalles).

Ceci n'est pas très pratique, d'autant qu'au final dans l'historique vous trouverez deux séances : l'une de la durée totale de votre sortie, l'autre uniquement avec votre séquence d'intervalle. Ci dessous et dans l'ordre les 2 séances dans Sporttracks, la séance globale et le fractionné.





Par sécurité j'avais programmé la même séance avec la 610, ce qui au final donne un résumé plus simple avec l'échauffement, les 20x30"-30" et la récupération. Détails ci dessous.


Au final pour cette sortie :

Garmin 610 : 13,37km 
Timex RT 2.0 : 13,13km 


La différence est minime mais j'ai remarqué à l'aller comme au retour un accroissement de l'écart de distance lors d'un passage dans un sous-bois qui comporte une pente d'environ 300m. A l'entrée du bois l'écart est d'environ de 20m entre les 2 montres et à la sortie cela varie de 50m à 80m, autant dire que le signal GPS ou algorithme de la Timex décroche. Ce fut confirmé lors d'une autre sortie au même endroit et avec un seul passage, l'écart final a été de 90m. Autrement dit ce n'est probablement pas une montre pour pratiquer en sous-bois sous peine d'avoir des données incorrectes, car par ciel dégagé RAS! Enfin pour conclure ce chapitre j'ai remarqué que si Bryton avait des traductions parfois exotiques sur leurs produits, Timex fait encore mieux! En effet j'ai paramétré la montre pour qu'elle gère le tour automatique (calé à 1km) et qu'elle vibre et sonne à chaque kilomètre. Malheureusement cela n'a pas fonctionné, pourquoi? Tout simplement parce que dans les menus s'affichent "Act" ou Desact" pour valider vos choix, et que si "Desact" signifie bien que vous choisissez de désactiver une option, "Act" signfie...Off!! (c'est en mettant les menus en Anglais que j'ai établie ce constat). Après un autre paramétrage j'ai constaté que tout fonctionnait bien, ouf!
  • Transfert des données sur PC et logiciel
Transfert PC

La marque propose un logiciel cloud, c'est à dire une interface dédié sur leur site respectif sur laquelle vous avez la possibilité d'établir votre séance, un programme, visualiser vos progrès...Il faut donc avoir une connexion internet, ce qui est surement le cas si vous lisez ces lignes. Le logiciel en question est Training Peaks


Le transfert se fait assez simplement, soit depuis le site de Training Peaks qui vous propose directement de l'importer sur leur interface, soir en le stockant sur votre PC. Dans ce cas, et c'est à souligner, vous pouvez non seulement l'importer dans Sporttracks (logiciel tiers) mais en plus le logiciel affiche tous vos intermédiaires contrairement aux données Bryton et Polar, mais comme Garmin. Et franchement je ne trouve Training Peaks agréable à utiliser, donc ceci est une bonne chose.

  • Conclusion
Alors au final que penser de la Timex run Trainer 2.0? Je tiens à rappeler que je ne perçois rien d'aucune marque ni d'aucun magasin et que mon avis ne tien compte que de ma propre utilisation et des besoins qu'un coureur à pied peut avoir.
J'aurais volontiers recommandé cette montre il y a un an (à l'époque où sortait la Run Trainer 1.0), mais aujourd'hui pour 275€ il y a meilleur choix.

  • Ce que je reproche à la montre : ses menus et son ergonomie, la perte de signal dans les sous bois, sa taille (comparée à la concurrence), un bracelet un peu fin, la gestion du fractionné, pas de mode vélo.
  • Ce que j'aime : le look, la qualité de finition, l'affichage, le paramétrage, l'exportation des données qui prend en compte les intermédiaires dans Sporttracks, son étanchéité à 50m, et surtout le plaisir d'appuyer sur les boutons.
  • Ce que j'aurais aimé : un mode vélo, connexion possible à un capteur de cadence, une montre plus fine, une meilleure gestion des fractionnés et enfin un site français dédié, car pour le français il faut voir ça : clique ici! et plus sérieusement ici sur Timex Canada.

Si vous désirez acheter une montre, voici mes recommandations selon votre pratique:

Vous courez sans programme ou avec des séances de fractionné simple, prenez la Polar RC3 pour sa précision et sa simplicité.

Vous courez et souhaitez faire ce que bon vous semble avec votre montre, prenez la Garmin 610 pour son paramétrage complet et la programmation illimité de vos séances.

De plus ces deux montres vous permettent de faire du vélo et d'y mettre un capteur de cadence en option.

Enfin n'oubliez pas que vous pouvez vous passer de montre, on l'aurai presque oublié...

3 commentaires:

  1. Bonjour,

    Cette montre me plais bien, mais j'hésite de l’acquérir à cause de certaines limitation pour les entrainements en fractionné/intervalles.

    Par exemple, sur la montre, peut-on programmer ce type de séance :

    5x800m à 15-16km/h avec 2' recup suivi de 3x2000m à 14-15km/h récup 3' et pour finir 2x500m 15-16km/h

    Programmer des exercices en pyramidal ? Comme proposé sur ce site :
    http://www.jogging-international.net/entrainement/articles/le-fractionne-pyramidal

    RépondreSupprimer
  2. Par contre, je précise qu'il y a eu une nouvelle mise à jour.
    Ils ont ajouté l'échauffement et la récupération; sur leur dernier firmware.

    RépondreSupprimer
  3. Esta es realmente información muy útil que he encontrado a través de la búsqueda de la palabra clave omega replique

    RépondreSupprimer